Réflexions JDR

ceci est un forum de travail et de réflexion sur divers points concernant le jeu de rôle dans son ensemble.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Des raisons de vouloir promouvoir le JdR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Le sujet est inspiré de cette réflexion de Yo :

Yo a écrit:
Free a écrit: convaincre les rôlistes de s'impliquer de façon plus mature: moins fast-food (facile à dire)

mais pourquoi en fait? pourquoi vouloir ... "promouvoir" le j e u de role?

Vaste question, qui n'en mérite pas moins d'être posée.

( quitte à en soulever d'autres, plus générales, comme : pourquoi certaines personnes s'investissent-elle pour promouvoir un loisir, des jeux ? Par passion ? Si oui, qu'est-ce que le partage de cette passion par l'ouverture vers les autres peut exprimer comme aspirations ? Ou comme "servitude volontaire", l'équivalent boétien du "Panem et circenses" Juvenil ?^^ )

Voir le profil de l'utilisateur
Parce qu'on aime cette activité et cette littérature... Et qu'on a toujours envie de partager et de faire connaître ce qu'on aime.

Parce qu'on aimerait aussi, en tant que pratiquant, avoir une certaine reconnaissance (actuellement, c'est pas trop la cote, de ce point de vue). On a envie que les gens nous regardent autrement que comme des martiens (enfin, moi ça ne me dérange pas d'être considéré comme tel What a Face , mais certains, plus )

Et puis, pour parler de gros sous (grossièrement) : plus on recrutera de nouveaux adeptes, plus le marché sera large, et large la diversification des offres.


Envers les déjà rôlistes, on a envie de se rassembler, pour améliorer nos pratiques, échanger des idées, des connaissances, des inspirations, des sources, etc...
Et parfois, réfléchir, aussi. Razz

Voir le profil de l'utilisateur
oui...comme les amateurs de mmorpg, qui maintenant pleurent car depuis que c'est devenu grand public, ils sont envahis de kikoolol et kevin 12.

oui...comme les fans de metal, qui pleurent maintenant que des gamines de 12 ans se croient plus calé qu'eux en musique parce qu'elles ecoutent evanescence et tokio hotel.

oui...comme tous les amateurs, qui un jour se rendent compte que l'esprit à changer depuis que leur loisir est devenu une industrie de masse.

Est-ce vraiement ce que vous voulez?

Parce qu'on aimerait aussi, en tant que pratiquant, avoir une certaine reconnaissance

laquelle en fait? quelle reconnaissance on peut reclamer à se reunir une fois par mois avec des potes pour se refugier dans l'imaginaire et s'inventer des histoires, ce qui forcement exclue un peu le reste du monde ?

plus le marché sera large, et large la diversification des offres.

la diversité est deja enorme, la seule difference sera que des grandes entreprises y chercheront des profits, et donc innondera le marché de ses gammes, et à coté de ça il y aura toujours des petits editeurs et des jeux amateurs. Comme maintenant d'ailleurs.

De plus, meme moi qui "collectionne" les jdr, je ne peux pas acheter tous ceux que je voudrais, ni jouer à tous meme si je le voulais. un plus grand nombre de mj ne ferait qu'augmenter les ventes des jdr "majeurs", comme D&D.

ps:pour l'instant, je parle uniquement di jdr sur table, tout ce qui est GN et soirée enquete, c'est autre chose.

Voir le profil de l'utilisateur
Aïe ! Tu tapes dur, là ! J'aime bien, ça va me forcer à repenser tout ça et à réfléchir sérieusement. En attendant, je dirais quand même que tu ne montres qu'une facette possible de la chose, et non tous les possibles.

Pour la reconnaissance, je dirais également que cela s'appuie sur le fait que le JdR est décrié et qu'il n'est pas bon de se prévaloir de cette activité, dans de nombreux cercles. §Promouvoir le jeu de rôle, c'est le légitimer et donc pouvoir en discuter plus librement, s'assumer, ne pas être obligés de cacher notre hobby, ne plus avoir honte ( enfin, personnellement, je n'ai pas honte, mais ça fait quand même bizarre quand on est le seul rôliste au milieu d'une vingtaine de personnes - et des étudiants cultivés, qui aiment la culture ! ),
bref, c'est espérer pouvoir un jour accéder à un certain respect.

Voir le profil de l'utilisateur
le JdR est décrié



par qui? Mireille Dumas? ça fait 20 ans et elle est morte depuis...du moins tout le monde se fout de ce qu'elle dit.
3 blaireaux en soutane? ils ont plus de soucis avec les utilisateurs de preservatif (ouh! les vilains fornicateurs-parce que la pedophilie chez les pretres, ça c'est de la vraie sexualité voulue par Dieu....)qu'avec les rolistes.


il n'est pas bon de se prévaloir de cette activité, dans de nombreux cercles.

evite les reunions du Kul Kul Klan et les soirées skinhead, enfin, c'est pas serieux!
sans rire, un cercle qui n'accepte pas ce genre de loisir, est-ce vraiement serieux de les frequenter?

ne pas être obligés de cacher notre hobby,


mes jeux sont disposaient dans ma bibliotheque, dans ma salle à manger: et les quelques abrutis qui connaissent et sortent des reflections comme quoi "ouais, je connais, j'y jouais quand j'avais 12 ans", ben c'est sans doute ceux qui se prennent au serieux alors qu'ils passent 4 heures par soir à regarder vautrés dans leur fauteuil des footeux taper dans une balle en ecoutant des commentaires pourris et des pubs pour des trucs qu'ils pourront jamais s'offrir.
quand je suis taquin des fois je leur repond aussi qu'à 12 ans je couchais avec leur maman, mais je me suis lassé, alors maintenant je me rattrape, mais ils le prennent pas toujours bien...

ne plus avoir honte ( enfin, personnellement, je n'ai pas honte,


ça, c'est quelque chose que je vois souvent sur les forums: les gens parlent de ne plus avoir honte, alors qu'ils disent tous qu'ils n'ont pas honte.
tu veux sans doute parler de la gene d'aborder ce sujet parce qu'il va falloir que t'explique encore une fois pendant trois plombes ce que c'est, ou que c'est pas qu'un truc de gamin? je suis d'accord.Mais pour moi, ça reste un truc de gamin, et je l'assume entierement ce coté pueril: plutot crever que devenir un vieux con (no futur!!!!!!!).

et des étudiants cultivés, qui aiment la culture
!

laquelle? celle du canabis, du manga, de TF1? celle qui te permet un certain ellitisme par rapport au reste de la société?
nan parce que moi je côtoie des employés sous-cultivés qui aiment la culture aussi:tu te rendras vite compte que ce n'est qu'un pretexte sociale pour ce donner une personnalité, parce que c'est quoi la culture? Les grands peintres, la litterature classique, les cineastes inconnus? La télé, les series americaines, les blocbusters de l'été? Sergio Leon ou Claude Zidi? BHL ou Jules Verne? Ou tout ça à la fois? (ok, desolé, ça avait rien à faire ici mais j'etais chaud là, j'avais l'index qui me demangeait-oui, j'ecris avec un doigt, je suis sur ce message depuis hier soir).

bref, c'est espérer pouvoir un jour accéder à un certain respect.

je sais pas.Perso je me vois pas demander un respect pour ça. Je veux dire, du respect parce que ça fait 5 ans que je masterise un scenar perso par semainer ecrit tout seul, pour une multitude de jeux differents, parce que je m'adapte à n'importe quel evenement tres vite ou improvise un scenar en 1/4 d'heure, là vous pouvez m'applaudire, mais juste parce que j'aime le jeu de role, bof.C'est comme de demander le respect parce que j'aime les films de zombies: ça reste une forme de loisir, c'est tout.


Pour une idée de partager notre culture etc..., là je veux bien, mais uniquement par le jdr ça me semble limité: en effet la culture "roliste" mine de rien s'est develloppée, mais par d'autres media: maintenant plein de gens savent qui est gandalf, ce qu'est un elfe, ont entendu parler du gros Chtulhu, on decouvert la grande culture Orc à travers World of warcraft, le cinema, la BD, souvent d'ailleurs issu de rolistes, bref le jdr reste une petite activité intimiste dans un cadre plus large qui lui demande et continue à s'agrandir.

Voir le profil de l'utilisateur
Yo a écrit:
le JdR est décrié


par qui? Mireille Dumas? ça fait 20 ans et elle est morte depuis...du moins tout le monde se fout de ce qu'elle dit.
3 blaireaux en soutane? ils ont plus de soucis avec les utilisateurs de preservatif (ouh! les vilains fornicateurs-parce que la pedophilie chez les pretres, ça c'est de la vraie sexualité voulue par Dieu....)qu'avec les rolistes.

Par tout le monde autour de moi, cher ami, sauf évidemment ceux de mon assoc'... Déjà, quand tu sors le mot "" tu es étiqueté geek ( vieux gamin attardé ), mais quand tu rajoutes "de rôle", c'est fini...


Yo a écrit:
ne pas être obligés de cacher notre hobby,


mes jeux sont disposaient dans ma bibliotheque, dans ma salle à manger: et les quelques abrutis qui connaissent et sortent des reflections comme quoi "ouais, je connais, j'y jouais quand j'avais 12 ans", ben c'est sans doute ceux qui se prennent au serieux alors qu'ils passent 4 heures par soir à regarder vautrés dans leur fauteuil des footeux taper dans une balle en ecoutant des commentaires pourris et des pubs pour des trucs qu'ils pourront jamais s'offrir.
quand je suis taquin des fois je leur repond aussi qu'à 12 ans je couchais avec leur maman, mais je me suis lassé, alors maintenant je me rattrape, mais ils le prennent pas toujours bien...

ne plus avoir honte ( enfin, personnellement, je n'ai pas honte,


ça, c'est quelque chose que je vois souvent sur les forums: les gens parlent de ne plus avoir honte, alors qu'ils disent tous qu'ils n'ont pas honte.
tu veux sans doute parler de la gene d'aborder ce sujet parce qu'il va falloir que t'explique encore une fois pendant trois plombes ce que c'est, ou que c'est pas qu'un truc de gamin? je suis d'accord.Mais pour moi, ça reste un truc de gamin, et je l'assume entierement ce coté pueril: plutot crever que devenir un vieux con (no futur!!!!!!!).

Là, je suis d'accord ( d'ailleurs, ça rejoint ma réponse précédente ). De toute façon, les gens qui me connaissent savent que je suis un fantaisiste et que je suis resté un gamin dans ma tête, donc il n'y a pas de problèmes avec ça (je veux dire, pour les gens qui me connaissent déjà ! )

Il faut dire que, quand j'ai écrit cette phrase, je me suis trouvé assez stupide de dire "il faut plus avoir honte, mais moi j'ai pas honte". C'est vrai que tout le monde dit ça et que c'est contradictoire, mais il n'en reste pas moins que je n'oserais pas comparer le de rôle (en tant que loisir) avec le cinéma, le bowling ou la pêche en mer.

Parce que, en dehors des rôlistes - ce n'est comparable pour personne. Qu'on veuille l'admettre ou non, le de rôle est étiqueté. Soit c'est un pour gamin, soit c'est un jeu pour geek ( c'est-à-dire pour psychopathe asocial ).


Yo a écrit:
et des étudiants cultivés, qui aiment la culture
!

laquelle? celle du canabis, du manga, de TF1? celle qui te permet un certain ellitisme par rapport au reste de la société?
nan parce que moi je côtoie des employés sous-cultivés qui aiment la culture aussi:tu te rendras vite compte que ce n'est qu'un pretexte sociale pour ce donner une personnalité, parce que c'est quoi la culture? Les grands peintres, la litterature classique, les cineastes inconnus? La télé, les series americaines, les blocbusters de l'été? Sergio Leon ou Claude Zidi? BHL ou Jules Verne? Ou tout ça à la fois? (ok, desolé, ça avait rien à faire ici mais j'etais chaud là, j'avais l'index qui me demangeait-oui, j'ecris avec un doigt, je suis sur ce message depuis hier soir).

lol ! tu dis ça comme si je snobait quelqu'un. Je sais que n'importe qui, de n'importe quel milieu social, peut aimer une forme de culture ou l'autre. Et je ne parlais pas de moi.
Je parlais du milieu dans lequel j'évolue, et qui - effectivement - est composé de gens qui pour la plupart se prennent pour des intellectuels

( comme moi, en fait : je peux bien assumer le fait que je me prend effectivement pour un intellectuel, mais le fait est que je reste un intello fantaisiste, tandis que beaucoup autour de moi se prennent trèèèèès au sérieux. )

Yo a écrit:
bref, c'est espérer pouvoir un jour accéder à un certain respect.

je sais pas.Perso je me vois pas demander un respect pour ça. Je veux dire, du respect parce que ça fait 5 ans que je masterise un scenar perso par semainer ecrit tout seul, pour une multitude de jeux differents, parce que je m'adapte à n'importe quel evenement tres vite ou improvise un scenar en 1/4 d'heure, là vous pouvez m'applaudire, mais juste parce que j'aime le jeu de role, bof.C'est comme de demander le respect parce que j'aime les films de zombies: ça reste une forme de loisir, c'est tout.


Pour une idée de partager notre culture etc..., là je veux bien, mais uniquement par le jdr ça me semble limité: en effet la culture "roliste" mine de rien s'est develloppée, mais par d'autres media: maintenant plein de gens savent qui est gandalf, ce qu'est un elfe, ont entendu parler du gros Chtulhu, on decouvert la grande culture Orc à travers World of warcraft, le cinema, la BD, souvent d'ailleurs issu de rolistes, bref le jdr reste une petite activité intimiste dans un cadre plus large qui lui demande et continue à s'agrandir.

Ben, justement moi si : je me vois demander du respect pour cette pratique, comme n'importe quelle autre, et même plus que pour certaines autres. Outre parce que dans le JdR, il y un fond culturel et un aspect expérimental ( quand on fréquente certaines personnes, on le perçoit nettement ), c'est surtout parce que j'aime le jeu de rôle.

Et donc, comme toute pratique, chose, activité, domaine que j'aime, je voudrais qu'on le respecte pour ce qu'il est : beaucoup de gens n'ont qu'une idée du jeu de rôle, c'est que c'est dangereux pour la santé mentale. Non. Lire Lovecraft, c'est dangereux, mais le jeu de rôle...

Le jeu de rôle, dangereux, O.K., mais pas plus que les voitures qui provoquent des accidents de la route ( il y a plus de victimes de la route chaque année que de suicidés à cause des jeux de rôles, ces dix dernières années ! Et en plus ça pollue, le bitume, et ça gâche les paysage !! ) ou la télé qui transforme les gens en légume et qui banalise la violence ; bref, dangereux comme n'importe quelle activité humain, mais aussi très riche.

Enfin, ça vous le savez, vous êtes rôlistes aussi.

Après, est-ce que promouvoir le jeu de rôle peut se être justifié ainsi, je ne sais pas. Là je parle d'affect, donc ce n'est pas forcément une réponse légitimée, mais il reste que ta question ne s'applique pas qu'au JdR :
après tout, pourquoi promouvoir le cinéma d'art, l'éducation aux médias, la presse écrite ? Pourquoi promouvoir la démocratie ? Quand on voit tous les problèmes que ça apporte depuis un siècle ( totalitarismes, dictatures, démagogisme, ..! ) alors qu'auparavant, un régime monarchique a réussi à construire et à gouverner un royaume pendant 1300 ans ?!

Et dire que je suis démocrate... Et rôliste !
On se demande jusqu'où on va aller dans la folie ! Laughing

Voir le profil de l'utilisateur
la pêche en mer.

ça, c'est comme la chasse: un mec qui adore torturer des pauvres animaux innocents parce qu'il est pas foutu d'assumer et de controler ses pulsions neanderthaliennes peut toujours se croirent plus adulte et considerer son loisir comme plus serieux, il n'en reste pas moins qu'il pratique la meme chose que moi, sauf que moi je la controle, lui en est l'esclave.

C'est peut etre l'occasion de montrer à tous ces gens bien pensants que ceux qu'ils considerent comme gamins atardés parce qu'ils jouent sont peut etre meilleurs qu'eux puisqu'ils n'ont pas de prejugés, alors qu'ils se prennent pour des adultes sans savoir ce que ça peut bien vouloir dire (ouaiss, YO against the reste of the world, Anarchy vaincra )
Twisted Evil



Quand on voit tous les problèmes que ça apporte depuis un siècle ( totalitarismes, dictatures, démagogisme, ..! ) alors qu'auparavant, un régime monarchique a réussi à construire et à gouverner un royaume pendant 1300 ans

parce que le totalitarisme, la dictature et la demagogie sont impossibles dans une monarchie?

Voir le profil de l'utilisateur
Eh beh, le pire ennemi du JdR restera toujours le rôliste... Neutral

Voir le profil de l'utilisateur http://darmont.free.fr
Merci Mithriel, tu m'enlèves les mots de la bouche.

Vous allez trop loin dans votre discussion, et ça devient du grand n'importe quoi.
Yo, il serait bien de respecter les avis des autres sans passer sur un mode agressif. Si tu n'es pas d'accord avec l'avis de Edo, je t'invite à préciser les points mais ne pas lancer des choses sur l'exemple de untel.
Idem Edo, il serait bien de justifier les points avancés.

Enfin, si vous pouviez recentré le débat, j'en serais ravi.

Sans quoi, je ferme le sujet à double tour, jette la clé au fond d'un coffre, et met le coffre en haut d'une tour protégé par un dragon niv. 40.

[je reste cool, mais c'est un premier avertissement]

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum