Réflexions JDR

ceci est un forum de travail et de réflexion sur divers points concernant le jeu de rôle dans son ensemble.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les Uchronies et le Steampunk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Les Uchronies et le Steampunk le Dim 15 Fév - 2:36

Pourquoi mettre les deux ensembles? parce que souvent (pas tout le temps bien sûr)les deux vont ensemble.

Robert Silverberg est sans doute le romancier qui a écrit le plus sur le principe de l'uchronie, pas tant dans ses romans que dans sa pléthorique production de nouvelles.

Quand on parle d'uchronie on cite très souvent comme oeuvre "le maître du haut-Château" de Philip K. Dick. Malheureusemnt je suis assez imperméable à Dick(tous le monde a ses défauts Wink ) et je ne l'ai pas lu... si quelqu'un se sent d'en faire un résumé je serai soulagée...

Personnellement je suis assez admirative des uchronies où seul le déroulement d'évènements historiques changent l'Histoire... L'usage de la magie, du surnaturel sous ses différentes formes ou des E.T. me gâchent un peu le plaisir... sauf dans des cas comme la Ligue des Gentlemen Extraordinaires(la BD s'entend...).

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Les Uchronies et le Steampunk le Dim 15 Fév - 2:56

en jdr:
Fulminata, jeu se déroulant dans une Rome "parallèle" ayant survécut aux premières invasions barbares, où l'armée romaine maitrise la poudre noire et où il existe un forme de magie latente.

Essentia
, jeu se déroulant dans une France baroque(règne de Louis XIV)parallèle, où la magie imprègne le monde, avec des non-humains et des créatures mythiques;

Château FalkensteinXIXème décalé, avec machines infernales, dragons, elfes et nains, magie, sociétés secrètes, etc.

Exiljeu atypique, entre le steampunk et le planet-opera, puisqu'il ne s'agit pas de la Terre...

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Les Uchronies et le Steampunk le Dim 22 Fév - 4:07

c'est tout bete, mais Jules Vernes: il y dans ses romans un sous-marins à propulsion atomique, des fusées autour de la lune, et d'autres trucs qui n'existaient pas vraiement. On force un peu le trait, et on a du steampunk.

HG Welles, entre la machine à voyager dans le temps, l'attaque des extra-terrestres, ce qui rejoint la seconde serie de La ligue des gentlemen Conan Doyle et Les aventures du Professeur Challengeur, tu secoue tout ça dans une epoque victorienne classique et ça serait un bon jeu je trouve. C'est d'ailleurs ce qu'à fait Alan Moore avec sa Ligue.

Et GURPS presentent beaucoups de supplements de ce style, mon preferé etant Atomic Monsters.

Oui je suis tres classique dans mes gouts, je sais.

Plus récent mais dont j'ai oublier le nom, faut que je cherche, ça parle d'une enquete policiere dans un monde ou l'Allemagne Nazi a survécu, tres bon roman. Encore un bouquin que j'ai du preté et qu'on m'a jamais rendu.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Les Uchronies et le Steampunk le Lun 23 Fév - 19:23

je suis sur un point de vue théorique parfaitement d'accord avec toi mais toujours est-il que Verne ou Wells sont considérés comme tenants du domaine général de la littérature... en plus dans leur roman il s'agit plus de science-fiction(par rapport à leur propre époque) que de ce que nous qualifions d'uchronie ou de steampunk... il est clair qu'ils sont une grande source d'inspiration de ces thématiques mais on ne peut pas les classer dedans à proprement parler.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Les Uchronies et le Steampunk le Lun 23 Fév - 19:45

Jules Verne n'est rangé dans la science-fiction que par ceux qui connaissent mal l'adéquation de son oeuvre à son époque :
il ne décrit rien qui n'existe pas déjà ( sauf son canon pour aller sur la Lune, mais c'est une exception ! ) :

le navire flottant de Robur le Conquérant, par exemple, est directement inspiré des travaux de Léonard de Vinci ;
le sous-marin existait déjà avant la guerre de Sécession ( les sudistes s'en sont servi durant la guerre ! ) et celui du roman original n'est pas atomique, mais électrique.

A l'époque, ces appareils sont mal connus, ce qui fait que Jules Verne peut passer pour un visionnaire, mais en fait, il était mieux que ça : un chroniqueur des sciences et techniques déjà développées à son époque.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Les Uchronies et le Steampunk le Lun 23 Fév - 19:58

oui enfin, si tu vas par là, on a toutes les données et compétences nécéssaires pour aller sur Mars actuellement... mais ça reste encore de la sf... ce qu'a fait Verne c'est sublimer des embryons... c'est encore de la sf... ou du moins de la prospective romancée... ce qui équivaut...

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Les Uchronies et le Steampunk le Mar 24 Fév - 3:38

le Nautilus tire l'electricité des atomes d'un moteur experimentale de Nemo. C'est sure dans le film, je vais quand meme verifier dans le livre.

Peut importe dans quoi est catalogué Vernes (ça serait rayon jeunesse de toute façon), ce que je voulais dire c'est qu'un monde ou se croisent le Nautilus, le canon pour la lune (les canons existaient deja aussi si on va par là) , des zeppelins, l'ile du docteur Moreau, des tripodes debarqués de Mars et autres, ça devient du steampunk non? Puisque forcement on jouerait dans le passé, on appellerait plus ça de la SF.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Les Uchronies et le Steampunk le Jeu 26 Fév - 1:29

hop, j'ai trouvé: FATHERLAND de Robert Harris.

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Les Uchronies et le Steampunk le Jeu 26 Fév - 3:45

Tiens !! Une excellente anthologie de nouvelles steampunk que j'ai oublié de mentionner :


collect.
La Machine à Remonter les Rêves : les enfants de Jules Verne.
Editions MNEMOS


On y abord un peu tous les styles : steampunk pur ( technologie à vapeur bien rétro, comme on les aime ) steampunk science-fictionnesque, fantasy-steampunk...

Pas le style "socio-political victorian", par contre.



edit.: Je ne peux pas être catégorique, car ça fait trop longtemps que j'ai lu 20.000 lieues sous les mers, mais ça m'étonnerait beaucoup : on ne connaissait (presque ) pas la notion même d'énergie atomique à l'époque. Marie Curie et son époux travaillait déjà sur la rédioactivité du radium, mais c'était les balbutiements !
Je suis(presque) certain que c'était un sous-marin électrique, et non nucléaire..!

Car pour Verne, l'énergie de l'avenir, c'était l'électricité. A ce propos, lire l'excellent Château des Carpathes, qui décrit un basculement brusque des mythologies superstitieuses vers la science moderne !

Autre ouvrage que j'ai beaucoup aimé ( bien plus que De la Terre à la Lune ! ) : c'est Les 500 millions de la Bégum : c'est mon roman préféré !
Le boulet-satellite de la conclusion, c'est génial !!
Et en plus, c'est une oeuvre très nationaliste, qui permet de comprendre la mentalité de l'époque. ( non , ce n'est pas du tout caricatural, malheureusement !! )

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Les Uchronies et le Steampunk le Jeu 26 Fév - 22:23

ok, je viens de me rendre compte que j'ai pas le livre.

Bon,j'ai tord:
Il est propulsé par des piles à combustible au sodium-mercure
, qui est , selon wikipedia,

Une pile à combustible est une pile où la fabrication de l'électricité se fait grâce à l'oxydation sur une électrode d'un combustible réducteur (par exemple l'hydrogène) couplée à la réduction sur l'autre électrode d'un oxydant, tel que l'oxygène de l'air.
c'est electrique.

la reference aux atomes c'est dans le (bon) film avec Kirk Douglas de Disney.


PS: je ferais grace d'une reference à une publicité sur l'electricité nucleaire. Ma mauvaise foi n'ira pas jusque là.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum